Les règles de la peinture

La peinture et le dessin. 

Comment maîtriser la perspective aérienne dans la peinture à l’aide de la comparaison de la force de la lumière.

Voir, Savoir, Pouvoir – ce sont les trois piliers qui portent la connaissance du monde : de l’observation vers la généralisation, de la généralisation vers la pratique. C’est comme cela qu’on apprend la peinture.

Pouvoir peindre, c’est pouvoir représenter n’importe quel objet dans n’importe quelle espace.

Pourquoi voit-on un objet plus loin qu’un autre ?

Évidemment, parce que les objets placés à des distance différentes d’une même source de lumière, sont éclairés différemment.

De plus des objets disposés plus loin de ceux du premier plan sont colorés en bleu clair et leurs contours et silhouettes sont moins précis.

Ainsi donc hormis des lois de la perspective linéaire, il y a des règles de la perspective aérienne, qui sont très importantes pour la peinture.

Dans la plupart des cas, dans la nature, la gradation du clair-obscur est graduelle, et parfois à peine perceptible.

Notre œil n’est pas capable de saisir instantanément, toute la finesse d’un clair-obscur, l’œil ne voit que le ton général.

Pour visualiser, froissons une feuille de papier et la mettons sur la table. Cette feuille aura plein de facettes irrégulières.

Chacune de ces facettes sera éclairée différemment en fonction de sa distance avec la source de lumière.

Si l’on essaie de comparer les facettes, on ne trouvera pas même une seule facette identique.

Donc, pour peindre l’ensemble des clairs-obscurs ou des objets, il faut comparer tout le temps un objet avec un autre pour trouver la différence entre eux.

règles de la peinture. feuille

La première règle de la peinture est une juste proportion de la force de la lumière dans la partie éclairée d’un objet autant que dans l’ombre et dans la pénombre. La proportion entre la lumière et l’ombre.  Pour apprendre à gérer un clair -obscur, il est très utile de commencer à peindre ou dessiner en une couleur unique. Travailler dans la technique de grisaille. Pour cette technique il vaut mieux de choisir les couleurs de terre comme l’ombre et éviter des couleurs claires comme le bleu outremer. Quand vous commencerez à faire de la peinture multicolore, vous rencontrerez plus de difficultés, car en plus du clair-obscur, vous devrez faire apparaître sur le tableau aussi des couleurs et des réflexes. Essayez de travailler plutôt d’après nature que d’après une photo. La nature est le meilleur des professeurs !

règles de la peinture. dessin de mon élève. règles de la peinture. dessin de mon élève. Fleur dans une vase en verre

Dessinez les sujets simples…. Un verre d’eau, une théière, une fleur, des fruits, des animaux, la vue à travers une fenêtre. Ils vous aideront à habituer votre œil à voir la nature, à analyser et à généraliser la forme, pour améliorer votre maîtrise de la peinture.

règles de la peinture. dessin de mon élève. Les poires.
Les poires. Dessin de mon étudiante Elena Whitman

Ici vous trouverez les liens que j’ai trouvé intéressants concernant la grisaille .

http://techniquedepeinture.com/peindre-un-tableau-baroque-par-maitre-donato-grieco/

http://expositions.bnf.fr/flamands/arret/07_1.htm

Je vous propose également de lire mon article Comment dessiner correctement où je parle de la méthode de comparaison et comment mesure les proportions.

Je vous invite à me laisser un commentaire. N’hésitez pas à me poser des questions ! Je suis toujours contente de vous aider !

A bientôt ! 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 8
  •  

Une réflexion sur « Les règles de la peinture »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *